Silvia Jauch

Vacances à la maison et torchon à fraises

Jusqu’à présent, les vacances à la maison ne me paraissaient pas très intéressantes et ressemblaient plus à une alternative déplaisante aux «vraies» vacances. Mais comme ces dernières semaines, ce type de vacances étaient les seules possibles, j’ai moi aussi été contrainte de m’y intéresser. Les vacances de printemps s’annonçaient et nos passeports prenaient la poussière dans un tiroir. Il était donc grand temps de faire face à la réalité pour éviter de passer ces jours de congé tant attendus dans une mauvaise ambiance avec un enfant dépité et des nerfs en pelote. Malgré tout, la perspective de faire ce que je fais d’habitude en feignant de trouver cela terriblement amusant, incroyablement relaxant et totalement tendance ne m’inspirait pas vraiment. Je pense que vous visualisez très bien mon sourire forcé. En effet, j’imaginais déjà parfaitement la scène: suspendre le linge sous un soleil de plomb... J’ai donc pris les choses en main, car le premier jour de nos vacances à la maison approchait à grands pas.

Vacances à la maison et torchon à fraises
Silvia Jauch
26.05.20
ET À CE MOMENT-LÀ, J’AI COMPRIS. LES VACANCES À LA MAISON NE SONT PAS UN TYPE DE VACANCES. IL S’AGIT PLUTÔT D'UN RETOUR À L’ESSENTIEL. C’EST L’OCCASION DE VIVRE L’INSTANT PRÉSENT AVEC TRÈS PEU DE CHOSES ET D’ÉPROUVER DE LA GRATITUDE.


Le premier jour de nos vacances à la maison, une connaissance est venue nous déposer un panier rempli de bourgeons de sapin. Une denrée très convoitée, car il est interdit de les cueillir dans la nature. On ne peut donc qu’espérer qu’une personne avec une maison et un sapin nous en offrira. Les bourgeons de sapin permettent en effet de fabriquer un miel absolument délicieux. J’ai humé les aiguilles vert clair et j’ai immédiatement été envahie par des centaines de petits souvenirs comme l’image de ma grand-mère se tenant devant des casseroles bouillonnantes dans sa petite cuisine pleine de vapeur. Il faisait chaud ce jour-là et la porte de la cuisine donnant sur le jardin était grande ouverte. Malgré cela, j’avais le dos en sueur et je pensais aux vacances que nous aurions pu passer au bord de la mer avec la fraîcheur d’une petite brise... Ensuite, une pensée m’a brusquement frappée. Je suis montée à l'étage avec un sourire aux lèvres, j’ai jeté mon t-shirt trempé dans un coin, ressorti mon bikini préféré et mon pantalon de plage et j’ai continué à préparer mon miel, à ceci près que j'étais de bien meilleure humeur.

Pflanze
Topf
Honig
J’AI HUMÉ LES AIGUILLES VERT CLAIR ET J’AI IMMÉDIATEMENT ÉTÉ ENVAHIE PAR DES CENTAINES DE PETITS SOUVENIRS COMME L’IMAGE DE MA GRAND-MÈRE SE TENANT DEVANT DES CASSEROLES BOUILLONNANTES DANS SA PETITE CUISINE PLEINE DE VAPEUR.


J’ai demandé à ma fille de me rejoindre en cuisine et nous avons passé les trois premiers jours dans nos plus belles tenues de plage enveloppées d’un doux parfum de sapin qui emplissait notre maison de souvenirs. Pendant ce temps, la température continuait de monter à l’extérieur. Nous avons donc décidé de prendre notre sac de plage et de descendre à vélo jusqu’à la rivière. Et même si ce n'était pas encore tout à fait la saison, nous avons découvert un buisson de sureau avec de belles ombelles ouvertes - le sureau aussi voulait sans doute se présenter dans sa plus belle tenue d'été. Nous avons donc sauté de nos vélos et commencé notre cueillette. 


 Nous n’avons pas quitté nos bikinis et avons simplement profité de ces journées emplies de calme et de merveilleux parfums d'été. Nous avons travaillé dans notre petit jardin, cuisiné et réalisé de délicieuses pâtisseries, cousu des jupes d’été et profité de ces longues journées en perdant totalement la notion du temps.


Trois jours plus tard, j’ai ressorti un torchon au joli motif de fraises et j’ai regardé les petites mains de ma fille qui pressaient ce tissu rempli d’ombelles de toutes leurs forces pour ne pas perdre une seule goutte de sirop. Et c’est alors que je l’ai vue. Une petite étiquette avec des lettres brodées cousue dans un coin du torchon. J’ai lissé le tissu parfumé et j’y ai trouvé le nom de ma grand-mère. Il était tout petit, mais tellement important. La broderie semblait me saluer et tout prit soudain un sens. Nous avions utilisé ce torchon toute la semaine pour réaliser toutes sortes de délicieuses préparations, mais il avait fallu attendre le dernier bocal pour qu’il révèle toute sa valeur.  


Et à ce moment-là, j’ai compris. Les vacances à la maison ne sont pas un type de vacances. Il s’agit plutôt d'un retour à l’essentiel. C’est l’occasion de vivre l’instant présent avec très peu de choses et d’éprouver de la gratitude. Enfin, je n’étais plus distraite par toute une série d'impressions et j’ai pu profiter d'un espace et de temps pour l’essentiel, cet espace et ce temps étant seulement possibles en vivant le moment présent. Nous avons donc profité de cet essentiel enveloppées du merveilleux parfum du sureau, au frais sur notre terrasse dans des tenues de plage légères et le cœur en paix.

Glässer
Honig
Honig
LA BRODERIE SEMBLAIT ME SALUER ET TOUT PRIT SOUDAIN UN SENS. NOUS AVIONS UTILISÉ CE TORCHON TOUTE LA SEMAINE POUR RÉALISER TOUTES SORTES DE DÉLICIEUSES PRÉPARATIONS, MAIS IL AVAIT FALLU ATTENDRE LE DERNIER BOCAL POUR QU’IL RÉVÈLE TOUTE SA VALEUR.
Silvia Jauch Image without a name

Avec miami et co.

FENELLE
SALE
B.Aware
Price reduced from CHF 49.00 CHF 29.00
41% d’économie
Price reduced from CHF 45.00 CHF 35.00
22% d’économie
Price reduced from CHF 25.00 CHF 19.00
24% d’économie
Price reduced from CHF 39.00 CHF 35.00
10% d’économie
Price reduced from CHF 29.00 CHF 19.00
34% d’économie
Price reduced from CHF 55.00 CHF 49.00
11% d’économie
Price reduced from CHF 35.00 CHF 29.00
17% d’économie
FENELLE
SALE
B.Aware
Price reduced from CHF 79.90 CHF 49.00
39% d’économie

Plus des articles de blog de Silvia Jauch

Image without a name
Silvia Jauch 05.06.20

Un peu de douceur en ces temps dificiles

Chères lectrices, bonjour. Je m’appelle Silvia Jauch, et je suis la nouvelle ambassadrice de Beldona. Je me serais bien présentée à vous, mais c’est un peu compliqué. En effet, depuis quelques semaines, ma vie a été chamboulée.

Image without a name
Silvia Jauch 08.10.20

Etre une femme et devenir une amazone

Mon visage est bouffi par les médicaments et je suis épuisée. Mes jambes devraient être plus musclées, mais ressemblent à deux élastiques tremblants. Et mon ventre, je ne pensais pas qu’il pouvait former autant de plis et que j’aurais autant de nausées.

Image without a name

Noël avec silvia

Chaque année, Noël, c’est mon petit défi à relever. Après 24 jours de décembre tous aussi stressants les uns que les autres, arrive le jour J avec ses attentes, ses cadeaux et cette bonne humeur à arborer sur commande. Puis, à peine les festivités terminées que je me glisse dans mes vêtements de sport devenus trop petits tout en faisant des plans pour le Nouvel An.

Image without a name

Stay@home

J’adore les soirées cinéma. A la maison, lovée dans le canapé au milieu des plaids et des coussins, en grignotant d’énormes biscuits. Vous voyez de quels biscuits je parle? Il s’agit de ces biscuits secs au beurre avec des pépites de chocolat, aussi grands que la paume d’une main...

Image without a name
Silvia Jauch 11.02.21

Ne faire plus qu’un avec son partenaire

Qu’y a-t-il de plus érotique qu’être la femme que l’on veut être, pendant que l’on ne fait plus qu’un avec son partenaire?

Image without a name

Sois donc un peu plus féminine

Chères femmes, Je vous souhaite une excellente Journée internationale de la femme. J’ai décidé de vous présenter un exemple de situation qui mettra des mots sur ce que vous ressentez. En le choisissant, j’avais conscience du nombre incalculable de sujets importants qui tournent autour de la Journée internationale de la femme....

Image without a name
Silvia Jauch 08.08.21

Terminé les zèbres

Elle se déplace de manière pataude et traîne toujours son doudou avec elle. En regardant ta fille, tu te dis qu’il faudra une éternité avant qu’elle soit grande. Mais en un clin d’œil, tu te retrouves face à une adolescente avec un appareil dentaire, un téléphone portable dans les mains et tout un répertoire de soupirs d’exaspération...

Image without a name
Silvia Jauch 24.08.21

La cendre et le phœnix

La vie a une grande particularité: elle nous montre régulièrement que nous ne pouvons pas tout anticiper ni tout contrôler; certaines choses nous échappent..

Image without a name
Silvia Jauch 29.10.21

Des besoins qui évoluent

Difficile d’oublier cette époque mémorable où il existait au grand maximum trois modèles de soutiens-gorge qui ne convenaient à personne. On en achetait tout de même un, avec un peu de chance à la bonne taille, et tout le reste n’était qu’accessoire...

Image without a name
Silvia Jauch 11.02.22

En français

Quelle dose de franc-parler faut-il pour me faire rougir? Pas beaucoup ou en tout cas bien moins que ce que je pensais. Prenez une sexothérapeute fougueuse qui a le rythme dans le sang, ajoutez-y quelques respirations abdominales bruyantes, terminez par une ardeur que je n’avais jamais connue chez les intervenants en éducation sexuelle que j’avais rencontrés et vous comprendrez mon embarras. Je vous souhaite donc une bonne lecture...

Image without a name
Silvia Jauch 23.02.22

40 ans, et alors!

J’aime être une femme – avec tout ce que cela implique. Mais en même temps, je trouve que ce n’est pas facile. Je pense que peu de sujets font l’objet d’autant de clichés que la féminité et je l’ai particulièrement constaté ces dernières années. Je suis née dans les années 1980 et j’ai grandi avec les chansons de Britney Spears, l’équipe du Dr. Sommer dans Bravo et tous les dictats qui s’imposaient aux femmes dans les années 1990; j’étais alors adolescente...

Image without a name
Silvia Jauch 24.03.22

Empowerment by Silvia Jauch

L’empowerment comme projet créatif: je vous invite à nous envoyer vos avis et vos commentaires sur le thème de l’empowerment. Ils doivent être courts et percutants, être à votre image et me faire tomber de ma chaise 😊. Le meilleur commentaire sera publié sur les réseaux sociaux de Beldona et le ou la gagnant·e recevra une petite surprise en prime...

Image without a name
Silvia Jauch 21.05.22

Maternité

Le texte complet sur ce sujet était déjà prêt, mais je viens de le supprimer. Il était bien, certes, mais en ce moment même, des sentiments qui y correspondent tellement mieux remontent à la surface et j’aimerais les partager avec vous. Néanmoins, il faut le dire: ce ne sont pas des lignes faciles. En tout cas, pas pour moi.