Wellness

Ne faire plus qu’un avec son partenaire

La sexualité et le romantisme sont sans doute les thèmes qui alimentent le plus de légendes et de mythes que le Loch Ness et le triangle des Bermudes. Ma définition de la tendresse et de l’érotisme était clairement arrêtée et dépendait aussi beaucoup des goûts de mon partenaire jusqu’au jour où une toute petite bouche sans dents s’est collée à mon téton et où les premiers signes de vieillesse et, dans mon cas également, de maladie sont apparus et m’ont transformée.

Ne faire plus qu’un avec son partenaire
Silvia Jauch
11.02.21

Voulez-vous savoir quand j’ai pris conscience que je pouvais vivre l’érotisme à ma façon? Lorsque pour la première fois de ma vie j’ai acheté des sous-vêtements sensuels sans me demander s’ils plairaient à mon chéri. Ils me plaisaient à moi et c’était suffisant pour me faire plaisir!  


Avant, les choses se passaient comme ça:  


1. Un rencart était prévu. 

2. Jusqu’au jour J, c’était le stress. 

3. Il me fallait de nouveaux sous-vêtements séduisants. 

4. La veille, je prenais rendez-vous pour cette torture qu’est l’épilation brésilienne. 

5. Je faisais du rangement, choisissais la musique, mettais du parfum. 

6. Et le moment venu, je tentais tant bien que mal de paraître zen, calme et sexy.  


Voilà à quoi ressemblait pour moi le plan pour passer un moment romantique avec mon chéri et espérer profiter de quelques heures sensuelles et érotiques à deux. Mais comme on le dit si bien: les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Car tôt ou tard, la réalité nous rattrape et nous nous retrouvons alors dans une relation qui, avec sa routine quotidienne et toutes ses obligations, n’est plus aussi pimpante que l’était notre teint quand nous avions 20 ans.










QU’Y A-T-IL DE PLUS ÉROTIQUE QU’ÊTRE LA FEMME QUE L’ON VEUT ÊTRE, PENDANT QUE L’ON NE FAIT PLUS QU’UN AVEC SON PARTENAIRE?


Mais le romantisme n’a pas disparu pour autant. Au contraire! Même lorsque notre corps a changé et a subi tel ou tel accident de parcours. Un jour, notre moi idéal cède la place à notre véritable moi. Les vraies lunettes remplacent alors les lunettes roses, et nous nous rendons compte que nous avons déjà fait cent fois l’amour sans passer des heures à nous y préparer.


«D’où vient la sensualité, le romantisme et l’amour et comment les entretenir?» 


Ils ne sont certainement pas faits de pétales de rose veloutés sur des cuisses fermes et de chevelures sauvages que l’on voit lorsqu’on – vous savez quoi. Ce qui nous semblait si parfaitement romantique avant, disparaît avec les premières rides autour de la bouche et tel ou tel moment intense, voire difficile. Ces moments nous forgent et apportent des changements qui se révèlent dans des instants brefs, mais non pas moins importants et merveilleux. 


Avec le temps, les femmes apprennent à devenir la femme qu’elles veulent être et non celle qu’elles pensent devoir être. La sensualité est alors beaucoup plus profonde et atteint une tout autre dimension.


Que la magnifique dentelle noire des sous-vêtements recouvre des vergetures de grossesse ou une peau parfaite ne change alors plus rien à l’érotisme. Peu importe alors de savoir si notre chéri aurait acheté la même lingerie, ou s’il trouve d’autres sous-vêtements plus érotiques. En effet, le feu se répand plus facilement et conquiert de nouveaux territoires lorsque nous écoutons nos envies et que c’est notre propre sensualité que nous voyons à travers la très belle dentelle.  


Qu’y a-t-il de plus érotique qu’être la femme que l’on veut être, pendant que l’on ne fait plus qu’un avec son partenaire?

«HELENA» - Découvrir sa propre sensualité

Price reduced from CHF 179.00 CHF 75.00
58% d’économie
HELENA
SALE
B.Aware
Price reduced from CHF 129.00 CHF 65.00
50% d’économie
Price reduced from CHF 49.90 CHF 29.00
42% d’économie
HELENA
SALE
B.Aware
Price reduced from CHF 119.00 CHF 59.00
50% d’économie
HELENA
SALE
B.Aware
Price reduced from CHF 129.00 CHF 65.00
50% d’économie
HELENA
SALE
B.Aware
Price reduced from CHF 49.90 CHF 29.00
42% d’économie

Plus de articles de blog de Silvia Jauch

Image without a name
Silvia Jauch 21.05.22

Maternité

Le texte complet sur ce sujet était déjà prêt, mais je viens de le supprimer. Il était bien, certes, mais en ce moment même, des sentiments qui y correspondent tellement mieux remontent à la surface et j’aimerais les partager avec vous. Néanmoins, il faut le dire: ce ne sont pas des lignes faciles. En tout cas, pas pour moi.

Image without a name
Silvia Jauch 24.03.22

Empowerment by Silvia Jauch

L’empowerment comme projet créatif: je vous invite à nous envoyer vos avis et vos commentaires sur le thème de l’empowerment. Ils doivent être courts et percutants, être à votre image et me faire tomber de ma chaise 😊. Le meilleur commentaire sera publié sur les réseaux sociaux de Beldona et le ou la gagnant·e recevra une petite surprise en prime...

Image without a name
Silvia Jauch 23.02.22

40 ans, et alors!

J’aime être une femme – avec tout ce que cela implique. Mais en même temps, je trouve que ce n’est pas facile. Je pense que peu de sujets font l’objet d’autant de clichés que la féminité et je l’ai particulièrement constaté ces dernières années. Je suis née dans les années 1980 et j’ai grandi avec les chansons de Britney Spears, l’équipe du Dr. Sommer dans Bravo et tous les dictats qui s’imposaient aux femmes dans les années 1990; j’étais alors adolescente...

Image without a name
Silvia Jauch 11.02.22

En français

Quelle dose de franc-parler faut-il pour me faire rougir? Pas beaucoup ou en tout cas bien moins que ce que je pensais. Prenez une sexothérapeute fougueuse qui a le rythme dans le sang, ajoutez-y quelques respirations abdominales bruyantes, terminez par une ardeur que je n’avais jamais connue chez les intervenants en éducation sexuelle que j’avais rencontrés et vous comprendrez mon embarras. Je vous souhaite donc une bonne lecture...

Image without a name
Silvia Jauch 29.10.21

Des besoins qui évoluent

Difficile d’oublier cette époque mémorable où il existait au grand maximum trois modèles de soutiens-gorge qui ne convenaient à personne. On en achetait tout de même un, avec un peu de chance à la bonne taille, et tout le reste n’était qu’accessoire...

Image without a name
Silvia Jauch 24.08.21

La cendre et le phœnix

La vie a une grande particularité: elle nous montre régulièrement que nous ne pouvons pas tout anticiper ni tout contrôler; certaines choses nous échappent..

Image without a name
Silvia Jauch 08.08.21

Terminé les zèbres

Elle se déplace de manière pataude et traîne toujours son doudou avec elle. En regardant ta fille, tu te dis qu’il faudra une éternité avant qu’elle soit grande. Mais en un clin d’œil, tu te retrouves face à une adolescente avec un appareil dentaire, un téléphone portable dans les mains et tout un répertoire de soupirs d’exaspération...

Image without a name

Sois donc un peu plus féminine

Chères femmes, Je vous souhaite une excellente Journée internationale de la femme. J’ai décidé de vous présenter un exemple de situation qui mettra des mots sur ce que vous ressentez. En le choisissant, j’avais conscience du nombre incalculable de sujets importants qui tournent autour de la Journée internationale de la femme....

Image without a name

Stay@home

J’adore les soirées cinéma. A la maison, lovée dans le canapé au milieu des plaids et des coussins, en grignotant d’énormes biscuits. Vous voyez de quels biscuits je parle? Il s’agit de ces biscuits secs au beurre avec des pépites de chocolat, aussi grands que la paume d’une main...

Image without a name

Noël avec silvia

Chaque année, Noël, c’est mon petit défi à relever. Après 24 jours de décembre tous aussi stressants les uns que les autres, arrive le jour J avec ses attentes, ses cadeaux et cette bonne humeur à arborer sur commande. Puis, à peine les festivités terminées que je me glisse dans mes vêtements de sport devenus trop petits tout en faisant des plans pour le Nouvel An.

Image without a name
Silvia Jauch 08.10.20

Etre une femme et devenir une amazone

Mon visage est bouffi par les médicaments et je suis épuisée. Mes jambes devraient être plus musclées, mais ressemblent à deux élastiques tremblants. Et mon ventre, je ne pensais pas qu’il pouvait former autant de plis et que j’aurais autant de nausées.

Image without a name
Silvia Jauch 05.06.20

Un peu de douceur en ces temps dificiles

Chères lectrices, bonjour. Je m’appelle Silvia Jauch, et je suis la nouvelle ambassadrice de Beldona. Je me serais bien présentée à vous, mais c’est un peu compliqué. En effet, depuis quelques semaines, ma vie a été chamboulée.

Image without a name
Silvia Jauch 26.05.20

Vacances à la maison et torchon à fraises

Jusqu’à présent, les vacances à la maison ne me paraissaient pas très intéressantes et ressemblaient plus à une alternative déplaisante aux «vraies» vacances. Mais comme ces dernières semaines, ce type de vacances étaient les seules possibles, j’ai moi aussi été contrainte de m’y intéresser.